WINTZENHEIM 14-18

Logelbach : la maison du garde-barrière et le restaurant de la gare

La maison du garde-barrière

 

Logelbach

D06-01

Logelbach 1914

Maison du garde-barrière de Logelbach détruite le 22 août 1914.

En arrière plan le Letzenberg où l’on devine la ruine du chalet Herzog. 

(Société d’Histoire et de Culture Ingersheim)

Logelbach

D06-02

Logelbach 1914

Lors des combats du 22 août 1914 au Logelbach,
la maison du garde-barrière de la ligne Colmar-Metzeral,
route d'Eguisheim, fut touchée par des tirs d'artillerie.

Photo Paul Heise Colmar

(Photothèque SHW 062)

Logelbach

D06-03

Logelbach 1914

La maison du garde-barrière au Logelbach
après les combats du 22 août 1914.

Photo Émile Heise Colmar

(Photothèque SHW 275)

Qui reconnait les personnes figurant sur cette photo ?

 

Le Restaurant de la Gare 

Vendredi 21 aout. Les Allemands déclenchèrent de leur position de batterie au pont de l'Ill à Horbourg, un tir d'artillerie sur Logelbach et le Letzenberg. La fabrique de pâtes alimentaires Scheurer à Logelbach fut incendiée par les obus. Quelques maisons particulières furent détruites, entre autres la villa Herzog, la gare auxiliaire, etc.. Source : E. Lévy, Journal d'une Colmarienne pendant la guerre mondiale de 1914-1818

Logelbach

D06-05

Logelbach 1914

Restauration zum Bahnhof
Haltestelle der Thalbahn

Restaurant de la Gare
Arrêt de la ligne Colmar-Kaysersberg

Tirage d'après plaque en verre

(collection J.C. Remond)

Logelbach

D06-06

Logelbach 1914

Restauration zum Bahnhof
Haltestelle der Thalbahn

Restaurant de la Gare
Arrêt de la ligne Colmar-Kaysersberg

Tirage d'après plaque en verre

(collection J.C. Remond)

Logelbach

D06-07

Logelbach 1914

Zerschossene Haltestelle Logelbach 21.08.1914

Restaurant de la Gare
Arrêt du train touché par les obus bavarois le 21.08.1918

Photo E. Heise Colmar

(Photothèque SHW 421)

Images de guerre de Logelbach et Ingersheim

(source : page de la revue "Der Sonntag"  n°16 de 1934, collection Guy Frank)

Kriegsbilder aus Logelbach und Ingersheim

Images de guerre de Logelbach et d'Ingersheim

An der rechten Eingangsecke des Münstertales, hingeschmiegt an den Fuss des steilabfallenden Letzenbergs sowie des sanftgeschwungenen früchtegesegneten Florimont erhebt sich der Flecken Ingersheim, dem Weinbau und Weinhandel vor allem das Gepräge geben.
Der Ort erlebte im August 1914 aufgeregte Kriegstage. Bis Colmar waren bekanntlich die französischen Truppen vorgestossen. In der rückwärtigen Sicherung spielte Ingersheim als Strassenknotenpunkt eine wichtige Rolle. Begegnen sich doch hier die von Türckheim, Wettolsheim, Colmar, Bennweier und Kaysersberg kommenden Strassen. Um den Besitz des Ortes spielten sich darum in den Tagen des 22. und 28. August 1914 heftige Kämpfe ab, wobei der Ort wiederholt den Besitzer wechselte bis mit dem definitiven Rückzug der französischen Truppen in die festen Positionen.

A droite de l’entrée de la vallée de Munster, niché au pied du Letzenberg aux flancs abrupts et entre les courbes douces et fertiles du Florimont, se trouve Ingersheim, village typique du vignoble.
L’endroit a connu des jours de guerre terribles en août 1914. En effet, les troupes françaises avaient fait une percée jusqu’à Colmar. Pour assurer l’arrière, Ingersheim, situé au croisement de voies de communications jouait un rôle important. C'est là, en effet, que se rencontrent des routes en provenance de Turckheim, Wettolsheim, Colmar, Bennwihr et Kaysersberg. Le contrôle de ce point de jonction donna lieu à des combats acharnés les 22 et 28 août 1914, au cours desquels le village changea de camp jusqu’au retrait définitif des troupes françaises vers leurs positions de départ.
(traduction Marie-Claude Isner)

Logelbach

Une partie de la route Logelbach-Ingersheim. On aperçoit au centre la maison du garde-barrière détruite par l'artillerie.


Copyright SHW 2018 - Webmaster Guy Frank

E-mail : contact@knarf.info


Retour au Sommaire

WINTZENHEIM 14-18