WINTZENHEIM 14-18

1915 : les convois de prisonniers français 


En juillet 1915, de nombreux Français sont fait prisonniers dans la vallée de Munster et sont convoyés vers Colmar en passant par Wintzenheim 

Extrait de la chronique des sœurs enseignantes de Wintzenheim

13.06.1915 : 55 chasseurs alpins français (prisonniers) passent (à Wintzenheim) sous la surveillance des Uhlans.
14.06.1915 : 1er transport de 35 français prisonniers.
19.06.1915 : 2ème transport de 200 français prisonniers.
20.06.1915 : 7 chasseurs alpins, certains légèrement blessés.
29.06.1915 : 38 chasseurs alpins sous la surveillance de 6 Uhlans, traversent la ville.
30.06.1915 : 24 chasseurs alpins sous la surveillance de 4 Uhlans.
02.07.1915 : 120 français sous la surveillance de 12 Uhlans traversent la ville.
11.07.1915 : De bon matin 5 jeunes chasseurs alpins et 8 le soir ont été conduits à travers la ville en tant que prisonniers. Le dernier, sûr de son retour dans sa patrie, était content et riait dans sa barbe.
20.07.1915 : Vers le soir et durant la nuit, transport de nombreux blessés dans les hôpitaux de campagne de Wintzenheim. Un chasseur alpin est aussi amené dans l’hôpital de campagne de la 4ème classe de garçons. Il est simple soldat, blessé au bras gauche et, dans sa profession civile, professeur de droit à l’Université de Grenoble ; un deuxième avec blessure au poumon.
21.07.1915 : A midi, passage d’environ 100 chasseurs alpins ; certains d’entre eux sont légèrement blessés et ferment la marche.
27.08.1915 : On fait traverser 2 prisonniers français avec un nouveau casque d’acier.
04.10.1916 : L’après-midi 4 français ont été faits prisonniers par les Prussiens et conduits à travers Wintzenheim.
05.10.1916 : Dix autres Français conduits de même. 

Munster PRISONNIERS-01

1915

Prisonniers français en convoi, traversant Munster, escortés par des cavaliers allemands.
Cette photographie, prise malgré les interdictions, montre par la présence d'enfants, à droite,
que la ville n'était pas complètement évacuée au moment des combats du printemps 1915.

Französische Gefangene marschieren formiert und von deutschen Reitern geleitet durch die Stadt Münster. Dieses trotz Verbot aufgenommene Foto beweist durch die Anwesenheit der Kinder rechts auf dem Bild, dass die Stadt zur Zeit der Kämpfe im Frühjahr 1915 noch nicht vollständig evakuiert war.

(Daniel Roess, Hautes-Vosges 1914-1918 - Les témoins, page 15)
Wintzenheim

PRISONNIERS-02

2 juillet 1915

Au cours de la bataille de Metzeral, l'armée allemande a fait des prisonniers. A la hauteur de la place des fêtes, les Uhlans chevau-légers armés de leurs lances emmènent fièrement un groupe de chasseurs alpins.

(Photothèque SHW 469-573)

Wintzenheim PRISONNIERS-03

21 juillet 1915
Les Bavarois des 6e Landwehr et 8e réserve division résistent aux assauts.
Ils ont fait prisonniers 7 officiers et 261 chasseurs alpins mais déplorent aussi de nombreuses pertes.
(général du détachement d'armée allemand Gaede dans ses mémoires)

22 juillet 1915
Wintzenheim, route de Colmar.
Französischer Gefangenentransport aus dem Münstertal am 22. Juli 1915
Transport de prisonniers français (chasseurs alpins)
hors de la vallée de Munster.
A droite, les rails du tram à vapeur Colmar-Wintzenheim.

(Photothèque SHW 588)
Wintzenheim PRISONNIERS-04

23 juillet 1915


Un convoi de prisonniers français à l'entrée de la vallée de Munster.

Eine Abteilung französischer Gefangene am Eingang des Münstertales, am 23. Juli 1915.

(La Vallée de Munster pendant la Première Guerre Mondiale, La photo au service de l'histoire, Volume 3, page 93)
Wintzenheim PRISONNIERS-05

5 août 1915


Un autre convoi, pour eux la guerre est terminée.

Ein anderer Gefangenenzug, für sie ist der Krieg zu Ende.

(La Vallée de Munster pendant la Première Guerre Mondiale, La photo au service de l'histoire, Volume 3, page 94)
Colmar PRISONNIERS-06

Juillet 1915


Convoi de chasseurs alpins prisonniers, passant près de l'octroi de Colmar. Ils seront dirigés vers différents camps de prisonniers d'Allemagne.

Gefangene französische Alpenjäger ziehen am alten Zollhaus der Stadt Colmar vorbei. Sie werden auf mehrere Gefangenenlager in Deutschland verteilt.

(Daniel Roess, Hautes-Vosges 1914-1918 - Les témoins, page 136)

Copyright SHW 2018 - Webmaster Guy Frank 

E-mail : contact@knarf.info


Retour au Sommaire

WINTZENHEIM 14-18